Abolition de la peine de mort : une stratégie politique de la part du nouveau gouvernement malaisien ?

Le nouveau Premier Ministre malaisien a annoncé vouloir abolir la peine de mort, une décision surprenante parmi les pays de l’Asie du Sud-Est, mais qui a deux raisons principales : externe, comme “geste de bonne volonté” d’intégration dans la communauté internationale, et interne, pour relancer l’enquête sur un cas d’assassinat bien particulier . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.