Accord iranien : la Russie aux côtés de l’Europe de l’Ouest

Il y a des dossiers qui renversent les alliances traditionnelles. Alors que Donald Trump a annoncé, le 8 mai, le retrait des États-Unis du plan d’action commun sur le nucléaire iranien adopté en juillet 2015, la Russie rejoint la déception européenne et se dit “profondément désappointée” par la décision du président américain . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.