Barcelone, miroir des mutations politiques espagnoles

La campagne électorale pour la municipalité de Barcelone est l’objet d’une vive opposition politique entre Manuel Valls, ancien Premier ministre français et candidat soutenu par le parti de centre-droit Ciudadanos, et l’actuelle maire Ada Colau. Cet affrontement médiatique reflète les transformations politiques en cours et redessine les alliances . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.