Brexit, compte à rebours

À quelques semaines du jour J, l’impasse du Brexit n’est pas prête de se résoudre par l’impossibilité de revenir sur la question du backstop. Mais les clivages créés par le vote en faveur d’une sortie de l’Union européenne au sein des deux principaux partis produisent l’idée d’une troisième voie modérée.

Continue Reading

La Chine et la Suède entre tensions et rapprochements

La révélation par les médias suédois le 13 février d’une rencontre entre l’ambassadrice de Suède en Chine et la fille d’un éditeur sino-suédois emprisonné dans le pays relance le débat sur les relations que le royaume scandinave doit entretenir avec la superpuissance. Depuis plusieurs années, les liens entre les deux pays se renforcent mais la société civile et certains secteurs clés s’inquiètent de l’entrisme chinois.

Continue Reading

Vers un dénouement de la crise politique en Suède ?

Vendredi 18 janvier le Riksdag (le parlement suédois) a enfin donné une majorité à Stefan Löfven et la coalition des sociaux-démocrates et des verts. Depuis les élections générales du 9 septembre 2018, les partis représentés au Riksdag, n’avaient toujours pas réussi à se mettre d’accord pour former un gouvernement. Le ralliement du parti du Centre, dirigé par Annie Lööf, à la coalition sociale-démocrate le 11 janvier a permis de débloquer la situation. Le parti d’extrême-droite des Démocrates de Suède reste marginalisé.

Continue Reading

Brexit in name only

L’accord de retrait négocié avec l’Union européenne ayant été rejeté mardi à une majorité de 230 voix, le gouvernement est à la recherche de solutions pour sortir de l’impasse. Aujourd’hui, le 21 janvier, Theresa May doit soumettre un plan B aux parlementaires de Westminster comme ultime tentative d’éviter un Brexit sans accord. Entre temps, la solution la plus débattue selon Bloomberg est celle d’un Brexit “in name only”, sur le modèle norvégien.

Continue Reading

La Pologne prend la tête de la mission Baltic Air Policing pour quatre mois

La mission Baltic Air Policing est en cours depuis 2004, quand les trois États baltes ont adhéré à l’OTAN. Avec ce programme, l’OTAN garantit la protection de leur espace aérien. Le 3 janvier 2019, la Pologne a pris en charge la surveillance de l’espace aérien des États baltes pour la huitième fois pour une période de quatre mois. La participation au Baltic Air Policing revêt une grande importance stratégique pour la Pologne, puisqu’elle lui permet de renforcer l’espace aérien sur le territoire de l’Union qui est limitrophe de la Russie.

Continue Reading