Désaccord entre l’Irlande et le Royaume-Uni sur les amnisties des vétérans du conflit nord-irlandais

Le gouvernement irlandais s’oppose à la protection des troupes britanniques poursuivies pour avoir tué des civils au cours du conflit nord-irlandais, qui - entre 1969 et 1998 - a fait plus de 3600 morts. Côté britannique, les divisions se creusent au sein du cabinet tandis que Theresa May définit la situation des vétérans britanniques de « profondément injuste . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.