En Libye, la traite d’êtres humains s’accroît malgré les efforts internationaux

Les programmes italiens et européens continuent d'aider les garde-côtes libyens à réduire la pression migratoire le long de la route de la Méditerranée centrale. Cependant, l'efficacité de la marine libyenne, qui a effectivement réduit le nombre de débarquements, semble s'accompagner d'une nouvelle géographie du trafic illicite . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.