Infrastructures 5G en Europe et souveraineté numérique

L’Union Européenne veille à ce que tous les États membres soient dotés d’infrastructures 5G à l’horizon 2020. La première étape de ce déploiement est une série de tests dans les États d’Europe de l’ouest. Mais en arrière plan de la validation des normes techniques, de l’ingénierie administrative et financière que ces réseaux nécessitent, des enjeux politiques se dessinent pour l’Union Européenne notamment autour de sa souveraineté numérique . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.