Espresso

Le G7 était l’événement international de la semaine. Comme prévu, il y a eu de grands malentendus parmi les dirigeants mondiaux en raison de l’attitude unilatérale du président américain. Celui-ci a en effet refusé de revenir sur la décision protectionniste de hausse des tarifs sur les importations d’acier et d’aluminium et a rejeté le communiqué final du sommet approuvé par les autres chefs d’Etat.

Comme nous l’avons écrit à plusieurs reprises dans la Lettre du lundi, le protectionnisme américain nuit à l’Europe, qui a tant de faiblesses en matière de relations de force avec les autres puissances internationales, mais qui dans ce contexte a peu de cartes à jouer. Bien sûr, elle pourrait déclencher une guerre commerciale en relevant les droits de douane sur les autres produits – comme le montre la carte ci-dessous, nos importations d’acier depuis États-Unis sont insignifiantes), mais ce n’est pas une voie souhaitable à long terme. Malgré la fascination pour les barrières douanières qu’ont certains partis et dirigeants politiques des partis d’extrême gauche et d’extrême droite en Europe, l’Union a besoin d’un marché ouvert et de bonnes relations avec ses partenaires extérieurs.

 

Il est clair que l’objectif de deux grandes puissances comme la Russie et les États-Unis est, en ce moment, d’essayer de nourrir les divisions entre les États membres de l’Union. La Russie s’est concentrée sur les partis eurosceptiques et la propagande par Internet, tandis que les États-Unis cherchent à jouer sur les intérêts souvent hétérogènes des acteurs nationaux. L’attitude du nouveau gouvernement italien est une démonstration de combien les Etats européens peuvent être utilisés dans ce jeu souvent plus grand qu’eux : avant de consulter ses alliés, le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a déclaré que l’Italie aimerait réintégrer la Russie dans le G8, en partageant la proposition américaine. Les autres États, au contraire, ont précisé que les raisons de l’exclusion de la Russie du dispositif restent intactes, et une telle possibilité n’est pas, pour l’instant, sur la table. Conte s’est finalement aligné sur les positions des alliés européens, mais son attitude n’est pas passée inaperçue.

Au cours des journées du G7, les ministres de la défense de l’OTAN se sont rencontrés à Bruxelles. Au sommet, beaucoup moins médiatique, le climat était tout sauf agressif : les Européens continuent à dépendre des Américains pour leur sécurité, et une véritable confrontation avec l’allié atlantique ne peut être hypothétique. Mais pour combien de temps ? Compte tenu de la distance toujours plus grande avec les États-Unis, l’annonce d’un fonds commun de défense européen , qui allouera environ 13 milliards d’euros entre 2021 et 2027 est le bienvenu. Pourtant, cela ne suffit pas. La vérité est que, dans toutes les chancelleries européennes, il n’y a qu’un seul espoir : que le refroidissement des relations avec les Américains soit dû à la présidence de Donald Trump et ne soit pas structurel.

Ce qui est certain, compte tenu du sommet de l’Organisation de la coopération de Shanghaï (OCS) à Qingdao, qui a réuni deux des trois premières économies du monde (Chine et Inde), et a compté la Russie dans ses participants, c’est que les décisions qui règlent le monde d’aujourd’hui sont de moins en moins prises au sein du G7. Un basculement qui doit nous faire réfléchir sur nos divisions, même si les rivalités sont aussi, et plus que jamais, à l’ordre du jour dans le bassin Indo-Pacifique

Ayant soutenu la levée de l’embargo sur les armes en République Centrafricaine (RCA) en fin 2017, la Russie intensifie sa présence dans ce pays connu pour être la chasse-gardée de la France . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

L’opposant Julius Maada Bio a été élu de justesse président du Sierra Leone, après une élection marquée par une controverse sur l’utilisation présumée de la Blockchain pour dénombrer les voix . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Paul Kagame, président de l'Union africaine, s'est rendu à Bruxelles et à Paris pour nouer des relations et confirmer le rôle central du Rwanda dans le cadre des pactes bilatéraux et multilatéraux avec les États de l'Union et avec les différents donateurs internationaux présents sur le territoire européen . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Dans notre dernier épisode sur la politique Russe en Amérique Latine, occupons-nous de Cuba : jadis bastion communiste aux porte des Etats-Unis, l’île avait connu un rapprochement vers l’Amérique grâce à l’ouverture diplomatique de Barack Obama. Toutefois, l’élan de la nouvelle relation cubo-américaine a été freiné par l’élection de Donald Trump, et la Russie profite aujourd’hui de la situation et apporte un soutien au développement de Cuba . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Google a décidé de ne pas renouveler sa collaboration avec le gouvernement américain pour le développement de l'intelligence artificielle des drones. Les différences entre le secteur privé et le secteur public américain dans le domaine de la sécurité s'accentuent donc. Les pays européens membres de l'Otan et les organisations non gouvernementales suivent la situation de près . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Janet Yellen, directrice de la banque centrale américaine, et considérée comme une des femmes les plus influentes du monde, rejoint le think tank Brookings . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

L’exportation du coton est la principal activité économique de l’Ouzbékistan. Mais la récolte des plantes nécessaires à sa production a une face sombre: le travail forcé des enfants et des adultes. Cette pratique a conduit l’Union européenne à exclure les textiles de l’accord de partenariat et de coopération . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Les services pakistanais sont souvent accusés d’ambiguité vis-à-vis du terrorisme et d'interférer dans les élections du pays en soutenant les candidats qui leur paraissent les plus proches de leurs intérêts. Une situation qui sera suivie de près par les inspecteurs européens qui veilleront sur la régularité des élections du 25 juillet prochain . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Les investissements chinois au Pérou ciblent deux secteurs stratégiques : les infrastructures portuaires et le secteur minier. Deux objectifs : ouvrir une nouvelle route maritime et concurrencer les leaders américains et européens du secteur minier . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

La crise de ce secteur stratégique souligne l’absence de politique industrielle européenne, comme le montre l’échec de la fusion entre Tata Steel (indien) et Thyssenkrupp (allemand . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Les États européens viennent de finaliser leurs propositions pour la réforme de l’agence européenne en charge de la sécurité informatique, l’Enisa. Panorama des enjeux . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

L’Albanie et la Macédoine ne sont pas considérées comme suffisamment compétitives pour que les négociations d’adhésion à l’Union européenne soient ouvertes . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Plusieurs programmes anti missile et anti aérien se développent entre la Pologne et les Etats-Unis pour renforcer la sécurité dans l’Est de l’Europe . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

La Turquie s’immisce en Méditerranée dans une compétition où elle est isolée. Sur le continent, elle acquiert le statut de plaque tournante énergétique entre la Russie au nord, le caucase à l’Est, le Proche et Moyen Orient au Sud et l’Europe à l’Ouest. La question du gaz se retrouve au coeur d’un jeu d’alliances géostratégiques qui révèle une situation d’interdépendance politique et énergétique complexifiée par des relations diplomatiques instables . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Benyamin Netanyahu a rencontré en quelques jours Angela Merkel, Emmanuel Macron et Theresa May pour élargir le front anti-iranien et essayer de convaincre les Européens de relâcher les relations avec les organisations palestiniennes . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Le nouvel accord de gouvernement pourrait conduire à détourner le parcours du TAP, qui ne passerait plus sur le sol italien - ce qui retarderait le projet de plusieurs années . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

Le Canada et le Danemark s’engagent à régler au sein d’un groupe de travail commun leurs rivalités en Arctique . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.

L’ancien premier ministre britannique David Cameron, est intervenu publiquement en juin pour mettre en garde le Royaume-Uni face à la monté des populismes. L’intervention, dans la foulée des élections italiennes, confirme encore une fois l’européanisation des clivages politiques : aucun système politique européen ne peut désormais ignorer ce qui se passe chez ses voisins. Même après le Brexit . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.