La Bulgarie réticente à s’engager contre les gaz à effet de serre

Alors que dans moins d’une semaine s’ouvrira la COP24 en Pologne, où les objectifs internationaux en matière de lutte contre le réchauffement climatique seront débattus et probablement rehaussés, le gouvernement bulgare a mis son veto à une augmentation de ses engagements en la matière, défendant son industrie du charbon dont elle dépend encore largement . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.