L’Amérique du Sud vire à droite : après l’UNASUR, arrive la PROSUR

Un nouvel organe régional, le Forum pour le progrès de l'Amérique du Sud (PROSUR), a été créé le 22 mars dernier. La Déclaration de Santiago, document fondateur du PROSUR, a été signée par les présidents de l'Argentine, du Brésil, du Chili, de la Colombie, de l'Équateur, du Paraguay et du Pérou, auxquels s’est joint George Talbot, ambassadeur du Guyana au Chili. Ce nouvel espace de dialogue sous-régional aboutit à la condamnation de l'Union des nations du Sud (UNASUR . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.