Le 7e sommet PECO-Chine à Sofia : les pays de l’Europe de l’Ouest ont-ils raison de s’inquiéter de la division de l’UE ?

Le format 16+1, qui voit les investissements chinoise on Europe centrale et orientale s'élever rapidement dans le contexte de l’initiative “Centure et Route”, est vu avec suspect par une large partie des pays de l’Europe occidentale. Toutefois, la réalité montre que s’agit seulement d’une fraction des investissement totals dans l’ensemble de l’UE . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.