Le salaire minimum européen : un vœu pieux ?

Dans sa lettre aux « citoyens d’Europe », Macron estime qu’il faut renforcer la coopération européenne en matière sociale, insistant sur la nécessité de mettre en place un salaire minimum européen. Mais cette proposition est-elle réalisable en l’état actuel du droit européen . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.