Le Salvador abandonne Taïwan pour la Chine

Suite à l’interruption de la part du Salvador, dernier d’une longue liste de pays, de son alliance traditionnelle avec Taïwan en faveur de la Chine, le soutien international vers l’île continue de s’affaiblir. Il s’agit du résultat d’une politique plus agressive de la part de Pékin, fondée sur les aides financières et économiques . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.