Le Sud-Soudan entre paix, urgence humanitaire et géopolitique régionale

Le 10 septembre à Khartoum, au Soudan, un accord de paix a été signé entre Salva Kiir Mayardit, président du Sud-Soudan, et son ancien député et opposant, Riek Machar, pour jeter les bases d'un règlement définitif du conflit au Sud-Soudan et former un gouvernement d'unité nationale avant 2019. Tout cela se produit dans le contexte de l'urgence humanitaire majeure qui touche le plus jeune État du monde . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.