Les Britanniques de l’Union et le “no deal”

L’accord conclu à Bruxelles au mois de novembre sera soumis au vote du Parlement britannique mi-janvier. Alors que la crainte d’un “no deal” augmente, les pays européens légifèrent afin de protéger les droits des ressortissants britanniques qui vivent et résident dans l’Union européenne . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.