Les sanctions américaines contre l’Iran peuvent représenter une bonne nouvelle pour l’Europe

Après la décision de Trump de sortir de l’accord sur le nucléaire iranien et de rétablir les sanctions, Total se verra surement contraint de se retirer du projet South Pars 11 comme elle le craignait dès le lancement . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.