Les violences dramatiques au Mali remettent Bamako sous les feux de la rampe

L'Onu a envoyé une équipe d'inspecteurs pour enquêter sur une série d'assassinats et de massacres qui ont eu lieu ces derniers jours parmi la population civile dans différentes régions du Mali. Le plus grand massacre a eu lieu à la frontière avec le Burkina Faso, faisant plus de 160 victimes. La guerre civile au Mali traverse une phase délicate en raison du processus de stabilisation de l'autorité de l`État, tandis que la mission G5 Sahel évolue . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.