Libye : une reconstruction politico-institutionnelle au cœur de la rivalité franco-italienne

Le processus de rupture politico-institutionnel (présence de deux gouvernements) engagé à la suite de la deuxième guerre civile libyenne suit toujours son cours. L’échec avéré des accords de Skhirat laisse place actuellement à de nouveaux enjeux diplomatiques et politiques. La France et l’Italie sont en rivalité concernant les démarches à suivre pour réorganiser politiquement et institutionnellement le pays . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.