L’inversion des courbes est-elle tout le temps et partout un phénomène monétaire?

La courbe des rendements de la dette américaine s’est inversée : les dettes à plus court terme sont maintenant mieux rémunérés que les dettes à plus long terme. Cette situation anormale est historiquement annonciatrice de crise. Toutefois, il faut prendre en compte que le contexte monétaire mondial est inédit : les anciennes lois d’airain ne sont peut être plus valides . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.