Restituer aussi à l’Afrique son patrimoine écrit

La France va rendre au continent africain des biens culturels détournés pendant la période dite de la colonisation. Si cette restitution à l’Afrique d’une partie de son histoire se limite à des objets des collections des musées, elle devrait passer aussi par la valorisation numérique des patrimoines écrits des pays africains francophones pour être efficace . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.