Un accord de paix conclu en République centrafricaine mais les incertitudes demeurent

Après 10 jours de négociations, le gouvernement de la République centrafricaine et 14 groupes armés sont parvenus à un accord de paix pour la stabilisation du contexte de guerre à Bangui. Toutefois, le contenu exact de l'accord reste un mystère et est déjà largement critiqué par de nombreux experts et journalistes. Les deux points centraux sont l'amnistie et les processus de désarmement, dans le respect de l'embargo de l'Onu. En effet, après une prolongation de la période d'embargo, le Conseil de sécurité envisage d'assouplir certaines de . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.