Visite diplomatique (à obstacles) pour Mohammed bin Salman

Le voyage diplomatique de l’'héritier du trône saoudien au Moyen-Orient était très attendu. Émirats arabes unis, Bahreïn, Égypte, Tunisie, Algérie et Mauritanie ont été les étapes effectuées par Mohammed bin Salman avant de repartir et de participer aux travaux du G20 à Buenos Aires, le 30 novembre. Une tournée importante destinée à réaffirmer les alliances et les amitiés aujourd'hui plus utiles que jamais pour Riyad, mais aussi à lever définitivement les ombres de l'affaire Khashoggi . . .

Cet article est réservé aux abonnés. Veuillez créer un compte pour accéder à l'intégralité du site et recevoir notre newsletter.